Je tiens à préciser, avant que vous ne voyiez les photos, que je suis débutant en soudure. Je sais que je dois encore m’entrainer.

J’ai soudé deux rondelles de 20 mm aux extrémités d’un tube de 65 mm de hauteur, afin d’y rentrer une tige filetée de 20 mm ( à 90°).

Voici les dimensions du châssis, ci-contre.

Voici le longeron avant du châssis, il fait 25 mm de largeur, 20 de hauteur et 400 de long. Il maintient les deux roues ainsi que la tige de direction.

De cette façon, le roulement est plus solide et les efforts dus au roulement de la roue sur le sol sont mieux absorbés.

J’ai soudé deux barres à 90° qui vont servir à maintenir les roues parallèles.

J’ai soudé deux grands longerons (de 25 mm de haut, 20 mm de large et 1200 mm de long ) au longeron avant, afin d’y ajouter le siège, la barre de direction et la batterie.

J’ai utilisé un ancien roulement à billes de vélo, auquel j’ai soudé une tige filetée (à droite) et un tube (à gauche)

J’utilise un siège de bureau, en attendant un vrai siège baquet😏

Pour le volant, j’ai pris un ancien volant de bâche de piscine, en attendant de trouver mieux

La fabrication du volant n’a pas été une mince affaire ! Je voulais concevoir un beau volant en bois et, après réflexion, je suis parti sur une forme de R (… comme Roan) !

Pour faire un R, j’ai d’abord commencé par coller 5 planches de de contreplaqué de 10 mm entre elles. Ensuite, j’ai découpé la forme à la scie sauteuse

Pour finir, j’ai installé la roue motorisée

A présent, le châssis est fini. Il ne me reste qu’à l’électrifier pour qu’il soit complètement fonctionnel.

J’ai fabriqué un caisson afin d’y installer le contrôleur (à gauche) et la batterie (à droite).

Sur cette photo, on peut voir que le kart est différent des photos précédentes. J’ai installé le coffre, mais aussi reculé la roue arrière pour gagner en stabilité.

Il ne faut pas oublier les trous d’aération pour refroidir l’électronique (le contrôleur chauffe beaucoup).

Après la fixation des câbles, j’ai installer le frein

Pour fixer le frein (qui était fourni avec la roue motorisée), j’ai fabriqué une petite pièce en fer que j’ai soudée à la barre, afin d’y visser le frein.

Pour améliorer l’esthétique du kart, je l’ai peint avec du noir mat pour fer.

Nouveau siège installé pour plus de confort

j’espère avoir pu t’inspirer pour tes propres projets, et je suis convaincu que la motivations et la détermination sont les clés pour accomplir de grandes choses.

N’hésite pas à me contacter. Je serai ravi d’échanger avec toi.

tu peux me joindre par mail : roan@roannollet.com

Merci de ta visite et à très bientôt !